bonjour tout le monde c’est Jonathan
alors peut-être que vous me connaissez déjà depuis ma chaîne personnelle la
chaîne de blocks mais ici on est bien sur le Journal du Coin
en effet j’ai décidé de collaborer avec eux pour produire des vidéos et faire
des analyses fondamentales au sujet de cryptomonnaie et pour les personnes qui
ne connaissent pas je suis Jonathan mon activité principale c’est programmeur
je fais des vidéos où je parle de crypto monnaie donc sur une chaîne personnelle
j’en parle plutôt sur l’aspect technique et également, j’ai réalisé des
analyses fondamentales qu’on va retrouver sur la chaîne du Journal du
Coin donc vous allez revoir ma tête dans une longue série de vidéos et je
dois préciser que les vidéos vous verrez ce sont des vidéos qui ont déjà été
publiées sur la toile mais qui aujourd’hui n’existent plus donc elles
seront exclusives à Journal du Coin et l’avantage malgré que ces vidéos
(certaines) datent de quelques mois, les analyses fondamentales ne sont pas
réellement périssables comme ce sera le cas avec l’analyse technique dans le
trading elles sont toujours valides les
informations sont toujours valides alors pensez à vous abonner à la chaîne du
Journal du coin et à activer la petite cloche pour être notifiés et on va
commencer cette série de vidéos par l’analyse de l’origine un peu ce qui a
signé l’origine de tout l’écosystème qu’on connaît aujourd’hui de la crypto monnaie
j’ai nommé bitcoin j’espère que ça va vous intéresser et j’espère que ça va
accomplir son objectif qui est de vous apporter un maximum de valeurs avec des
informations les plus pertinentes possibles aujourd’hui on va parler de ce truc là là
je pense que vous connaissez ça s’appelle bitcoin alors cette vidéo
elle va s’adresser autant aux novices qu’aux personnes qui connaissent déjà
bien Bitcoin puisque je vais tenter de soulever des éléments intéressants mais
également de rappeler comment fonctionne bitcoin concrètement. Tout a commencé en 2008 une personne ou plutôt un pseudonyme Satoshi Nakamoto a diffusé
dans une liste de mails un livre blanc qu’il a appelé bitcoin, un cash
électronique en pair-à-pair le livre blanc a été diffusé dans une liste de
mails qui appartient à un groupe cypher punk alors les cypher punk c’est un
groupe qui a une valeur commune et qui a un manifeste commun qui consiste à
défendre la vie privée. Au début les cypher punk qui ont reçu du coup le livre
blanc bitcoin n’ont pas trop prêté attention puisque beaucoup de choses
circulent beaucoup de nouveautés de nouvelles idées circulent au sein de
cette diffusion, eh bien bitcoin a été un peu ignoré mais ça n’a pas empêché
le Satoshi Nakamoto de travailler sur ce projet. En 2009, une version live donc une
version utilisable de bitcoin a été publié en janvier 2009. À cette date là
pour être plus précis le 3 janvier 2009 le Genesis block qui a été créé. Alors
le Genesis block c’est le tout premier block de la Blockchain. Et dans ce block il y a un petit élément assez marrant il ya un message qui a été intégré dans ce qu’on appelle la coinbase et ce message fait directement
référence à un article a été publié le 3 janvier 2009 dans le times et qui fait
suite à la crise financière qu’on a connu en 2008, la crise des subprimes et
qui part d’un potentiel renflouement des banques en Angleterre par le chancelier de l’échiquier, qui s’occupe de la
trésorerie du gouvernement anglais alors du coup c’est assez marrant puisqu’on en
parle souvent c’est que bitcoin est arrivé après la crise de confiance des
subprimes et en plus le Genesis block fait une référence à cette crise des
banques en mettant en titre un des articles qui parlent justement des
banques il aurait très bien pu mettre un autre
titre d’article en message pour faire référence à la date au moment ça a été
publié. Peut-être vous le savez déjà mais le créateur de bitcoin on ne le connaît
pas Satoshi Nakamoto est un pseudonyme il ya trois noms pour lesquelles on a
des suspicions pour certaines raisons et je vais en évoquer trois parce que c’est
intéressant le premier nom auquel on pourrait penser
c’est Nick Szabo parce que Nick Szabo, bien avant 2008 du coup bien
avant la sortie du livre blanc de bitcoin avait déjà travaillé sur un
système qu’il avait inventé du coup qu’il a appelé Bit gold et
Bit gold a beaucoup de ressemblance à Bitcoin. Le second nom auquel on
pourrait penser c’est Wei Dei, Wei Dei est un crypto graf qui a travaillé sur
un système qui intègre une preuve de travail donc là c’était l’une des
prémisses de la preuve de travail qu’on voit aujourd’hui dans Bitcoin et le
troisième nom c’est Hal Finney qui a travaillé sur un système qui s’appelle
hashcash qui intègre également une preuve de travail qui ressemble
fortement à celle qui a été intégrée du coup dans bitcoin. L’objectif de Bitcoin
est plutôt très clair il veut faire ce que font les banques sans système de
confiance sans faire confiance à une institution, ça passe par un réseau
décentralisé alors le fonctionnement de Bitcoin, on
est sur une preuve de travail pour générer un consensus.
Le principe de la preuve de travail c’est de mettre des mineurs ce qu’on
appelle des mineurs en compétition pour découvrir un nouveau block donc un block
c’est ce qu’il comporte des transactions en l’occurrence et transaction ce sont
des échanges de valeur, des échanges de jetons Bitcoin le but de ces mineurs
c’est d’être en compétition pour créer un nouveau block.
Alors pourquoi ils sont en compétition ? C’est simplement pour récupérer une
récompense qu’il reçoive lorsqu’ils découvrent un nouveau block. Alors un
nouveau block est forcément découvert par un seul mineur. Aujourd’hui, on est à une
récompense de 12.5 bitcoins par block découvert. Cette compétition est un jeu
d’aléatoire mais avec une probabilité de découvrir un block proportionnelle à la
puissance de calcul d’un mineur. Un mineur une machine vraiment pas
puissante, peut découvrir un block c’est juste qu’elle a pas beaucoup de chance
lorsque d’autres mineurs ont énormément de puissance de calcul. C’est pour ça
qu’aujourd’hui on voit beaucoup de fermes de mineurs qui rassemblent et
énormément de puissance de calcul pour avoir plus de probabilités de trouver
des nouveaux blocks et récupérer un maximum de récompense. Un block est
découvert toutes les dix minutes, alors ces dix minutes là ça vient en
fait du calcul de la difficulté donc la difficulté c’est la probabilité de
trouver un nouveau block et à les calculer pour faire en sorte qu’on
découvre un nouveau block toutes les 10 minutes à peu près il se peut qu’on
trouve un block après cinq minutes il se peut qu’on trouve un block après 50
minutes ça peut arriver je sais pas si c’est déjà arrivé mais ça peut arriver
une transaction est considéré comme confirmée après six blocs.
Ce qui veut dire qu’une transaction est considérée confirmée après 60 minutes
parce que un block correspond à peu près à 10 minutes. Aujourd’hui derrière Bitcoin
il y a une entreprise qui s’appelle blockstream donc c’est pas blockstrem qui a créée
bitcoin qu’on soit clair, mais c’est une entreprise qui participe activement à
Bitcoin est du coup qui finance certains projets relatifs à Bitcoin même
parfois qui ne sont pas relatifs à Bitcoin comme par exemple vont
participer à des projets de la w3c. Alors je vais vous poser une question est ce
que vous saviez qu’on peut développer avec Bitcoin ou plus simplement est ce
que vous saviez qu’on pouvait créer des sortes de contrats intelligents avec
Bitcoin, c’est quelque chose qu’on évoque pas assez souvent mais avec Bitcoin on
peut développer grâce à son système de scripts qui utilisent ce qui s’appelle
le “opcode” et grâce à ce système lorsqu’on fait une transaction on est
capable de faire, par exemple des calculs ce genre de chose de vraiment de
programmer. Et d’ailleurs lorsque vous envoyez une transaction, il y à un script
justement qui sera exécuté par les mineurs, il ya un code qui est inclus dans
la transaction. Et là je vous vois venir vous vous dites
mais si avec Bitcoin on peut faire des contrats intelligents à quoi sert Ethereum, puisqu’Ethereum permet de faire des contrats intelligents. Bitcoin
n’est pas optimisé pour faire des contrats intelligents puisqu’il n’est pas
turing complet pour comprendre pourquoi il pas turing complet ça s’explique
assez simplement c’est qu’il n’est pas capable de faire des boucles c’est à
dire de répéter des fonctions. Pourquoi il ne peut pas faire ça ? C’est pour des
questions de sécurité et Ethereum, c’est vraiment la nouveauté qu’a amené
Ethereum, c’est justement de faire un langage qu’on dit “turing complet” grâce à
solidity pour les contrats intelligents mais il y a beaucoup de
choses qui se développent autour de Bitcoin, et je pense en l’occurrence
à Rootstock, Rootstock, c’est un projet qui n’est
pas sur Bitcoin mais qui est fait en l’occurrence pour Bitcoin. Il y a deux
choses que permet Rootstock : La première chose c’est ce qu’on appelle
le tube aig le tout avec c’est ce qui permet à partir de Bitcoin de pouvoir
échanger des Bitcoins contre une autre cryptomonnaie, plutôt semblable à
Bitcoin donc par exemple échanger des Bitcoins contre des Litecoins sans passer
par un exchange comme kraken ou quoi que ce soit et la seconde chose c’est que
Rootstock permet également de développer des contrats intelligents sur Bitcoin
alors aujourd’hui rootsock est en testnet, donc c’est encore en développement
mais c’est quelque chose qu’on va voir vite arriver sûrement courant 2018 mais
certainement en 2010. Et il y a un autre projet qui s’appelle le lightning
network que sûrement vous connaissez alors pour bien comprendre ça c’est que
d’abord faut comprendre que Bitcoin ne permet que de faire 7 transactions
par seconde ; visa on tourne à peu près dans les 2000
transactions par seconde donc clairement Bitcoin est encore loin du “cash
électronique” qui permettent d’échanger de la valeur aussi efficacement que visa
mais Lightning Network permet justement de solutionner un peu cette lenteur de
Bitcoin grâce à un système très particulier que je ne vais pas évoquer
ici (ça serait trop long), et qui permet en gros de créer des canaux de paiement et
d’échanger de la valeur très rapidement et là on en revient à Blockstream
parce que Blockstream justement finance le projet Lightning Network. En
mi-janvier Blockstream a lancé des “hubs” donc des “hubs” c’est des canaux de paiement pour utiliser le Lightning Network. En live c’est à dire donc en utilisation
concrète mais il précise quand même qu’il faut considérer ça comme du test ce que
ça veut dire c’est que le Lightning Network commence un peu à se mettre en
place et que courant 2010 8 on pourrait vraiment le voir émerger et le voir être
utilisé un peu par tout le monde. D’autant que certains développeurs
s’amusent à créer des outils autour de ça je pense à l’entreprise ACINQ, une
entreprise français. Pour les avantages et les inconvénients comme toujours je
vais commencer par les avantages alors d’abord le premier gros avantage de
Bitcoin est qu’ il a 9 ans d’existence avec un seul bug inhérent aux codes qui
a été découvert en 2010 par Jeff Garzic alors James Garzic c’est le gars qui a
voulu lancer Segwit 2x qui était très controversé et c’est lui qui a
découvert justement un bug un peu bizarre où il avait trouvé une
transaction avec une valeur énorme et il a dit mais c’est bizarre cette valeur
à l’air un peu trop grosse. Cette faille a été corrigée et c’est vraiment la seule
faille qui a été trouvée en neuf ans et ça c’est un gros avantage en réalité, hein il faut bien le noter d’autant que Bitcoin est énormément utilisé, on compte à peu près aujourd’hui 21 millions d’utilisateurs. Le second avantage c’est que Bitcoin est reconnu Alors qu’est ce que ca veut dire être reconnu, je pense surtout à l’écosystème Le second avantage c’est que bitcoin est reconnu alors qu’est ce que ça veut dire être
reconnu, je pense surtout à l’écosystème de Bitcoin, et en l’occurrence beaucoup
de développeurs du coup connaissent Bitcoin et ont tendance à vouloir
développer des outils pour Bitcoin ou en l’occurrence par exemple pour Lightning
Network pour Rootstock du coup qui n’est pas Bitcoin mais qui sont rattachés à
Bitcoin est là c’est très important puisqu’il ya une communauté qui
travaille à faire avancer Bitcoin. Et un troisième avantage donc là pour moi
c’est un avantage ça va dépendre des opinions c’est que Bitcoin n’a pas de
créateur(s) et moi j’estime que c’est intéressant le fait qu’il n’y a pas de
créateurs puisque du coup tout le monde à peu près au même niveau et propose des
choses au même niveau et ça c’est intéressant mais j’allais revenir dans
les défauts c’est assez marrant mais je vais revenir dans les désavantages par
rapport justement ce qu’on appelle la gouvernance. Le premier désavantage c’est
qu’il n’y a pas vraiment de promotion pour Bitcoin comparé à
beaucoup d’autres projets comme IOS par exemple EOS
alloue énormément de budget pour le côté marketing et pour Bitcoin n’y a pas
vraiment de systèmes comme ça c’est vraiment chacun fait ce qu’il a envie de
faire à ses propres moyens si une personne aime Bitcoin eh bien on va
faire la promotion de Bitcoin du coup ça fait que Bitcoin n’a pas réellement de
campagne de communication, à la limite il y a Blockstream même Blockstream
n’investissent pas tant que ça sur la campagne de communication. Le second
désavantage c’est le problème de gouvernance
c’est ce qui permet de faire évoluer Bitcoin. Quand quelqu’un une proposition
par rapport à bitcoin eh ben elle fait sa proposition et les gens votent pour
cette proposition on appelle ça en l’occurrence le BIP (Bitcoin
Improvement Proposal) et n’importe qui et peut faire un BIP, moi je peux en
faire et vous vous pouvez en faire, puis ce BIP est discuté pour être validé ou
non. Et pourquoi la gouvernance de Bitcoin aujourd’hui est un problème,
c’est parce que le processus est assez lent, la gouvernance n’est pas
directement intégrée dans le système Bitcoin c’est vraiment quelque chose qui
se fait à part lorsque quelqu’un publie un BIP, il ne le publie pas dans Bitcoin, il le
publie par exemple sur Github ou dans la liste de mail du développement de
Bitcoin est ensuite le BIP est discuté au sein de ces emails et le problème
aujourd’hui c’est que le BIP n’a pas vraiment été développé dans Bitcoin
c’est quelque chose qui a été ajouté à part. Ce qui fait que le processus est
assez lent et que l’évolution du Bitcoin est assez lente également. Et le
troisième problème c’est que le réseau de Bitcoin se centralise de plus en plus.
Pour le minage, ça demande de l’électricité donc un certain coût de consommation.
Certains pays ont un coût d’électricité assez faible ce qui fait
que au fur et à mesure du temps donc à partir de 2009 avec l’évolution et ben
beaucoup de mineurs se sont installés en l’occurrence en Chine puisque
l’électricité en Chine n’est pas très élevée, on a une forte concentration des
mineurs en Chine mais également au niveau des acteurs qui ne sont pas
les mineurs alors un acteur c’est quelqu’un qui télécharge toute la blockchain Bitcoin et qui participe à diffuser les transactions en gros qui
participent au réseau eh bien il n’y a pas vraiment d’intérêt
à être un acteur en l’occurrence moi j’utilise Bitcoin mais je suis pas un
acteur de Bitcoin je n’ai pas intérêt à utiliser Bitcoin ya pas de récompense il
n’y a rien et ça prend de la ressource sur mon pc puisque mon pc doit faire la
diffusion et nous en gros il doit y écouter ce qui circule au sein de
Bitcoin et en plus on doit télécharger la blockchain qui pèse 160 Go pas
tout le monde à 160 Go à mettre dans son disque dur. Le nombre
d’acteurs se perd faute d’intérêt à être acteurs au sein du réseau Bitcoin. Pensez à mettre un petit like et à vous abonner à la chaîne si ce n’est pas encore fait
c’était Jonathan de la chaîne des blocs je vous dis à bientôt !