Salut les investisseurs malins !
Aujourd’hui, je vais te parler de Comment font les entreprises pour recevoir des paiements
en Bitcoin. Comment, si tu as ton entreprise, ta startup, accepter le Bitcoin comme moyen
de paiement. Et ensuite, comment le déclarer, comment déclarer ton impôt sur le revenu,
ton impôt sur les sociétés, etc. Avant de commencer, évidemment, je t’invite
à cliquer sur le bouton « S’abonner » pour t’abonner à la chaîne YouTube « Léonis
– Secrets d’investisseur », le bouton est juste en dessous, sur la vidéo, pour
rejoindre plusieurs centaines d’investisseurs qui reçoivent tous les jours mes conseils
d’investissement et prendre ton indépendance financière. C’est parti !
Ne rate pas cette opportunité ! Je fais gagner : mon cours e-learning sur l’investissement
complet qui s’appelle « Je réussis mon 1er investissement en start-up », une idée
d’une start-up où investir aujourd’hui, et 1 an d’accès à mon groupe privé sur
l’investissement « Léonis », où je partage mes meilleures pratiques sur l’investissement.
Pour gagner, rien de plus simple, abonne-toi à la chaîne YouTube, active les notifications
et laisse un commentaire sous la vidéo pour me dire pourquoi tu veux prendre ton indépendance
financière. Tu te poses peut-être la question : « mais
pourquoi finalement j’accepterais les Bitcoin ? Quels sont les avantages, les inconvénients
? » Je voudrais juste te faire une toute petite introduction avec les avantages d’accepter
des paiements en Bitcoin. Le premier avantage, c’est que les paiements en Bitcoin sont
définitifs, donc il n’y a pas de rétrofacturation, il n’y a pas de client qui dit que sa carte
bleue a été volée. Voilà, une fois que le paiement est fait en Bitcoin, ça ne bougera
plus. Donc, ça, c’est un énorme avantage. Si tu encaisses des paiements en carte bleue,
tu le sais, ça arrive, souvent, que des clients, finalement, disent que la carte a été volée,
etc. Ça, ça n’arrivera pas avec le Bitcoin. C’est la première chose, le premier avantage.
Le deuxième, c’est évidemment que c’est absolument international. Dans le monde entier,
on connait le Bitcoin, on utilise le Bitcoin, et donc, il n’y a pas question de taux de
change. Si tu as un site en France, a priori, tu proposes à tes clients de payer en euros,
et bah là, tu n’as pas besoin de mettre 25 devises : le Yen, le Yuan, le dollar, la
livre… Et tout ça, tu mets simplement le Bitcoin, et c’est la même chose pour tout
le monde. Donc ça, c’est beaucoup plus simple. Et, un troisième avantage, bien sûr,
c’est que c’est extrêmement rapide, extrêmement instantané. Tu reçois l’argent en une
dizaine de minutes, maximum 1 heure ou deux. Alors que, bien sûr, à nouveau, tu le sais,
si tu as l’habitude de procéder à des paiements en carte bleue, lorsque tu reçois
un paiement en carte bleue, il arrive sur ton compte définitivement, ton compte bancaire,
beaucoup plus tard, en général, plusieurs jours après le paiement. Donc, ça, c’est
vraiment les avantages, si jamais tu te posais encore la question.
Maintenant, finalement, comment faire ? Et bien, il y a un point extrêmement crucial,
un point extrêmement important, si tu es une société française, et si tu regardes
cette vidéo, il y a de fortes chances que soit le cas, et bien tu es obligé de facturer
tes clients en euro. La France est un pays dont la monnaie unique est l’euro, il n’y
a pas d’autre monnaie en France. Et donc, si tu es une société française, tu es obligé,
lorsque tu vends quelque chose, établir une facture, et cette facture est obligatoirement
en euro. Tu ne peux pas, en tant que société française, faire une facture en dollar. C’est
impossible. Tu peux, éventuellement, encaisser des paiements en dollar, mais tu factureras
en euros avec le taux de changes. Il y a des outils sur internet qui permettent de le faire.
Et donc, aujourd’hui, tu ne peux pas facturer en euro tout simplement… lapsus ! Tu ne
peux pas facturer en Bitcoin, tu ne peux pas accepter les paiements en Bitcoin aujourd’hui.
C’est interdit en France. Alors, pour être tout à fait précis, en fait, évidemment,
si tu le fais, il n’y a personne qui va te tomber dessus. Ce n’est pas extrêmement
contrôlé aujourd’hui, surtout qu’on en est au départ. Et il y a de fortes chances
que ça évolue rapidement. Je pense que la France, j’espère, rapidement, inclura cette
possibilité pour suivre un petit peu le mouvement et ne pas rester sur la touche. Je sais notamment
qu’aux États-Unis, c’est autorisé pour les sociétés américaines d’accepter le
paiement en Bitcoin. Comme d’habitude, les Américains sont relativement en avance là-dessus.
Cela dit, il y a évidemment une solution pour toi, si tu souhaites accepter le paiement
en Bitcoin, notamment en ligne évidemment. C’est d’utiliser un logiciel, un service,
un SAS qui s’appellent « Bitpay » et qui tout simplement permettent d’encaisser le
client en Bitcoin, et donc il propose au client de payer avec ses Bitcoin. Et qui, instantanément,
te convertit avec le taux de changes du moment le paiement en euros, et qui, à toi, la société
va te reverser des euros. Donc, toi, ça te permet de recevoir uniquement des euros, de
facturer des euros, mais ça permet au client de facturer en Bitcoin. Ils te prennent une
commission infime, mais qui est l’équivalent de la commission de la carte bleue. Donc pour
toi, ça ne change pas grand-chose et, finalement, tout le monde est content, tout le monde est
gagnant. Le client, il a pu payer avec ses Bitcoin comme il le souhaitait. Toi, en tant
que société française, t’es dans la légalité et tu encaisses des euros. Et donc, ça veut
dire que pour la partie déclaration des revenus, taxes, etc., c’est ultra simple, c’est
comme d’habitude comme des euros. Donc, ça s’appelle Bitpay : B I T P A Y. J’en
profite bien sûr pour mentionner que CoinBase, le fameux « Exchange », vient de lancer
là, il y a quelques jours, un système équivalent, qui permet à n’importe qui de payer avec
des Bitcoin sur n’importe quel site web. Donc CoinBase, évidemment, est basé à San
Francisco, est une startup américaine, donc à voir comment ça fonctionne avec la France
quand ils le permettront. Là, pour le lancement, c’est uniquement en dollar, mais comment
ils permettront avec l’euro, comment ils s’intégreront. Est-ce qu’ils te reverseront
directement des euros ? Est-ce qu’ils te reverseront des Bitcoin ? A voir comment ça
fonctionne. S’ils te reversent des Bitcoin, et bien, ça ne fonctionnera pas pour le moment
en France, à moins d’être dans l’illégalité. Alors, ce n’est pas vraiment l’illégalité,
je vais y revenir dans un instant, ou alors s’ils te reversent des euros, dans ce cas-là,
ça fonctionnera. Pourquoi je dis que ce n’est pas finalement
complètement dans l’illégalité ? Parce qu’en fait, simplement, tu es obligé en
France d’encaisser en euros, mais il n’y a rien qui parle du Bitcoin en particulier.
Or, c’est une classe d’actifs nouvelle, une monnaie nouvelle, et donc, les gens ne
savent pas trop comment statuer là-dessus. À titre d’exemple, je repense à la société
Domraider, qui est une société française qui a réalisé son ICO en 2017. Ils ont levé
plusieurs dizaines de millions d’euros, je crois, à peu près 15 millions d’euros.
Et lors de l’ICO, ils acceptaient les paiements en Bitcoin et Ethereum, comme la plupart des
ICO, en échange de Tokens. Et donc, ils ont reçu énormément de Bitcoin et d’Ethereum
avec la société. Et, ils se sont posé la question : bah comment on fait pour les déclarer
ou est-ce qu’on les met dans notre bilan, est-ce qu’on paie des impôts, est-ce qu’on
ne paie pas d’impôt, etc. Et bien, à ma connaissance, alors, je ne travaille pas chez
Domraider donc, je ne sais pas où ils en sont aujourd’hui, mais ce que je sai,s c’est
qu’ils ont comme un cabinet d’expertise comptable KPMG. Et KPMG, c’est à eux finalement
d’établir le bilan de la société pour 2017, de faire les comptes et de dire où
ça allait. Et, ils n’avaient pas la réponse, ils ne savaient pas comment faire. Ils ont
contacté Bercy, le ministère des Finances, pour leur poser la question, pour le dire
: voilà, on a cette société, ils ont fait une ICO, ils ont 15 millions sur un compte
en Bitcoin et en Ethereum, comment on fait ? Où est-ce que ça va ? Est qu’il y a
des impôts ? Est-ce qu’il n’y a pas d’impôt, etc. Bercy, pour l’instant, a un petit peu
botté en touche en disant « mettez-le sur un compte de provision, voilà. » Donc, il
n’y a pas encore la réponse. Enfin, peut-être qu’eux, aujourd’hui, ils ont la réponse,
mais encore une fois, je ne travaille pas dans cette société. En tout cas, ça servira
surement d’exemple, puisque c’est une des premières boites françaises à faire
une ICO. Ce n’est pas tout à fait les premiers, mais c’est une des premières et ils ont
l’avantage d’avoir KPMG, qui, du coup, a directement des contacts avec Bercy. Donc,
à voir comment ça va évoluer. Aujourd’hui, encore une fois, la solution la plus simple
c’est Bitpay, ça arrange tout le monde, ça fonctionne. Le but d’accepter la Bitcoin,
c’est bien sûr pour tes clients. Et donc, aujourd’hui, on en est là, on verra comment
ça va évoluer. J’espère évidemment que la France ne prendra pas trop de retard et
acceptera, autorisera les paiements en Bitcoin. Mais, se posera après la question pour l’Ethereum
et toutes les autres crypto monnaies. Donc, ça va être un sacré casse-tête.
Voilà pour cette vidéo, n’hésite pas à me dire en commentaire ce que t’en as
pensé, à mettre un Like si la vidéo t’a plu, un pouce comme ça, bleu, un pouce en
l’air. N’oublie pas de partager la vidéo avec quelqu’un qui se posera la question,
un entrepreneur peut-être, qui voudrait accepter les paiements en Bitcoin sur sa startup. Et,
comme d’habitude, si la vidéo t’a plu, n’oublie pas de t’abonner à la chaîne
YouTube « Léonis – Secrets d’investisseur », avec le bouton « S’abonner », juste
sous la vidéo, pour rejoindre plusieurs centaines d’investisseurs qui reçoivent tous les
jours mes conseils d’investissement. Et, en complément de cette vidéo, gratuitement,
je te propose de recevoir mes critères d’investissement gagnant : où investir, où ne pas investir,
pourquoi ; avec le lien qui se trouve dans la description juste en dessous. Ça devrait
t’intéresser. Et moi, je te dis : à très bientôt pour
une prochaine vidéo ! Salut !